« Je manjara’appelle Anjara. J’ai 8 ans. Beaucoup d’enfants de mon village vont à l’école, mais pas moi. Parfois, je reste dans la rue avec d’autres enfants. Mais souvent, je dois aider et travailler aux champs avec ma maman pour nous nourrir toutes, mes 4 petites sœurs et moi. Quelques fois, parce que je suis grande, je donne même ma bouillie à la plus petite, Leila… et ces jours-là, c’est dur. »

 

Vous venez de lire le témoignage d’Anjara, une petite fille malgache dont l’histoire représente malheureusement le sort de milliers d’autres enfants que nous souhaitons aider en finançant les cantines scolaires. Régulièrement, Anjara ne mange pas à sa faim. Elle souffre donc de carences alimentaires graves qui retardent son développement. À 8 ans, elle devrait rejoindre ses petits camarades de classe et manger dans nos cantines scolaires le repas vital dont elle a besoin. Elle devrait vivre une vraie vie d’enfant : celle d’une personne en devenir qui construit son avenir en mangeant et en apprenant tous les jours.

Si Partage lance un appel à don aujourd’hui, c’est parce que vous pouvez transformer la vie d’Anjara et d’autres petits garçons et petites filles comme elle. Nous ne pouvons pas les laisser avec la faim au ventre !

Quelque soit votre don, vous soutiendrez nos cantines scolaires et améliorerez les conditions de vie des enfants défavorisés à travers le monde. Il incitera les familles démunies à envoyer leur enfant à l’école leur permettant de se nourrir au moins une fois par jour tout en rentrant dans un système éducatif qui le protégera et l’aidera à se construire un avenir meilleur.

  • Avec 30 euros*, vous permettez la distribution d’un repas par jour pendant 1 an 1/2 à un écolier de l’Union des Comores.
  • Avec 60 euros*, vous offrez un petit déjeuner pour 6 enfants de maternelle pendant 1 mois en Roumanie.
  • Avec 80 euros*, vous offrez un repas par jour pendant 1 an à 4 enfants au Népal.

Si vous êtes imposable, votre don effectué à Partage est déductible à 66 % de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

 

 

Faire un don

 

Notre projet « Cantines du monde »

AU BURKINA FASO

A Bobo Dioulasso, nous accompagnons l’Association Dispensaire Trottoir, qui prépare le repas de midi pour les enfants de maternelle du centre et des environs.

AU CAMBODGE

Les enfants des maternelles communautaires bénéficient désormais d’une cantine approvisionnée grâce aux banques de riz villageoises.

EN ÉQUATEUR

300 enfants de l’INEPE mangent du lundi au vendredi à la cantine.

AU NÉPAL

L’association Bikalpa distribue des repas aux 340 enfants bénéficiaires de son programme nutritionnel.

À MADAGASCAR

Les élèves de l’école des Salines bénéficient du projet de lutte contre la malnutrition à la cantine scolaire. Ils reçoivent un repas par jour avec un complément alimentaire et un suivi nutritionnel.

EN ROUMANIE

L’association Renaître à Orastie, entre autres, reçoit des enfants de 3 à 15 ans pour les nourrir 4 jours par semaine.

EN UNION DES COMORES

Deux écoles publiques et l’école communautaire MAEECHA, qui seront bientôt rejointes par une autre, distribuent les jours de classe une bouillie de maïs et de lait.

* Ces montants correspondent aux coûts des actions sur le terrain.

 

BURKINA FASO

Merci pour votre soutien !